Qui est l'Oncle Barnabé ?

Depuis ma plus tendre enfance

Depuis sa plus tendre enfance...

Barnabé appréciait tout particulièrement les jeux de société. Il ne perdait jamais une occasion de jouer avec tout le petit monde qui l’entourait. Ainsi, sa sœur Joséphine de quatre ans son ainée, Hippolyte né deux ans avant lui et Antonin son jeune frère, étaient souvent invités à partager des moments ludiques orchestrés par le petit Barnabé, qui aujourd’hui évoque enfance de joie et de complicité.

Lorsqu’on lui demandait ce qu’il souhaitait faire comme métier quand il serait plus grand, Barnabé répondait inlassablement et avec une certaine malice " plus tard ? Je serai joueur bien sûr… ''. Et si on lui rétorquait que ce n’était pas un métier, c’était avec un aplomb plutôt déroutant qu’il disait '' je sais bien, mais ce sera quand même le mien ! "

Fort de cette ambition, Barnabé saisissait tout ce qu’il pouvait avoir sous la main pour imaginer de nouvelles façons de s’amuser avec son entourage… Crayons de couleurs, feuilles de papier et bouts de carton, pions improvisés et dés de récupération pouvaient devenir dans les mains de Barnabé un jeu aux règles des plus innovantes. C’est de là qu’est parti notre créateur de jeux toujours aussi passionné aujourd’hui.

Untitled design (2)

"Jouer, c’est le plaisir d’apprendre… "

Se plait souvent à dire Barnabé qui désormais a bien grandi. " J’ajouterais même que le jeu, au-delà du simple plaisir ludique est un important vecteur de lien et d’apprentissage ".

C’est au cours de nombreuses années que sa sœur Joséphine et ses deux frères Hippolyte et Antonin lui ont offert sept neveux et nièces que Barnabé présente toujours comme

 " ses sept merveilles du monde"

, sources intarissables d’imagination. Barnabé a souvent créé un nouveau jeu sur la base d’une anecdote vécue avec l’une de ses sept merveilles.

17AF9102-2524-4F69-B1E1-8FED34C7E98C

Alexandrie, Rhodésie, Artémisia, Olympie, Khéops, Babylone, Halicar

Mon métier "Créateur de Jeux Originaux"

C’est ainsi que l’oncle Barnabé, accompagné de tante Arméline son épouse, conçoit chaque jeu.

'' Arméline, tu es ma muse que j’amuse ''

lui dit toujours Barnabé avec beaucoup de tendresse, en tout cas suffisamment pour qu’Arméline rougisse.

 

Alors, petits et grands, enfants et parents, soyez les bienvenus dans l’univers de l’oncle Barnabé ! En vous souhaitant autant de plaisir à jouer qu’il en éprouve à créer…

barTrans-AVS
to top button
%d blogueurs aiment cette page :